Sur la route

Asie, Amériques, Europe

Info / À propos

Les routes du monde commencent au seuil de notre porte. Le voyage peut être immédiat, parfois plus lointain. Intérieur ou dans la réalité crue, les frontières sont souvent ténues.

Quelques années en arrière, j’ai pris la route. Il me fallait connaître le monde, traverser les frontières, respirer l’ailleurs. Les conditions étaient réunies, alors je me suis mis en quête des endroits qui m’appelaient depuis toujours.

J’ai commencé par retourner sur le continent américain, du sud en direction du nord. Puis j’ai sillonné l’Asie en recherche de nouveauté, tournant autour de l’Inde, fascinante et lumineuse. Et les excursions sur les routes de la vieille Europe m’ont permis de compléter un étonnant parcours.

Voler, rouler, marcher, se laisser porter. Chemin faisant, je me suis rendu compte que la destination pouvait être un moteur mais ne pouvait en être la seule finalité. Ce serait nier l’existence de ces entre-deux et du chemin qui les sépare. Tout aussi essentiels.

L’époque est révolue. Les souvenirs toujours très présents. Immatériels et vivants. Voyager nous construit. Rencontrer nous ouvre à l’autre et à nous-même. Le monde se nourrit de nos différences. En cela réside sa richesse.