Rameswaram

Inde du Sud

Info / À propos

L’Agni Teertham se situe à la pointe sud du sous-continent indien, dans la petite ville de Rameswaram. Considérée comme sainte par les hindouistes, on lui attribue le surnom de « Varanasi du sud » (1). Elle fait partie des quatre hauts lieux de pèlerinage à effectuer pour un hindou au cours de son existence.

Rameswaram est intimement liée à l’eau avec ses 64 bassins d’eaux sacrés (teertham) éparpillés tout autour de la localité. 22 se trouvent à l’intérieur même du complexe du temple Ramanathaswamy. S’y rendre et se purifier dans les différents teerthams constitue la raison centrale du pèlerinage. L’Agni Teertham, bien qu’en dehors du temple, est un bain tout particulier, tenu en haute estime par les pèlerins.

L’histoire de l’Agni Teertham tire son origine dans le Râmâyana, un des textes fondamentaux de l’hindouisme qui raconte les tribulations du prince Râma, septième avatar du dieu Vishnou.

Le mythe raconte qu’en ce lieu, Râma sauva sa femme Sita du démon Ravana. Après son acte victorieux, Râma questionna la pureté de sa femme, cette dernière ayant été en contact direct avec le démon.

Sita se mit très en colère contre Râma en raison de ses soupçons et dit au frère de Râma, Lakshmana, de préparer un bûcher avec la ferme intention de défier les flammes pour prouver sa pureté. Bien que conscient du danger encouru, Râma la laissa faire. Sita, se sachant pure de cœur et de corps, entra alors dans les flammes en priant le Dieu du feu, Agni, de la protéger. Sita triompha des flammes et sortit indemne.

Le Dieu Agni apparut et prit sa défense devant Râma, attestant de sa pureté et de sa chasteté. Il lui intima ensuite l’ordre de gouverner le pays avec elle.

Suite à cela, le Dieu Agni lui-même pria Shiva et implora son pardon pour avoir été en contact avec cette femme si pure. Shiva apparut à son tour et ordonna à Agni de laver son pêché en s’imergeant dans la mer.

Voilà pourquoi cet endroit s’appelle depuis Agni Teertham. Littéralement, l’endroit où le Dieu du feu Agni prit un bain dans de l’eau sacrée, Teertham.

De nos jours, la croyance veut que toute personne prenant un bain à l’Agni Teertham se voit lavée de tous ses pêchés. D’autres croyances y sont associées, notamment pour les défunts et les couples sans enfants. Bien que tous les jours de l’année soient propices pour y prendre un bain sacré, les jours de lune pleine et les jours sans lune le sont toutefois plus encore.

Alors de l’aurore au crépuscule et chaque jour de l’année durant, le mouvement, l’ardeur, la foule et l’énergie spirituelle se mêlent, s’entremêlent et s’assemblent ici avec une force toute particulière.

(1) : Varanasi est une ville sainte du nord de l’Inde dans la religion hindouiste.