La cérémonie du Mandala

Monastère de Thiksey, Ladakh

Le monastère de Thiksey se situe en Inde du Nord, dans la province du Ladakh.

La cérémonie du Mandala se déroule trois fois par an. Les moines n’ont de cesse de prier et de chanter sept jours durant, de 6h30 à 18h.

Son point culminant est la destruction du Mandala, resprésentation éphémère mais tangible de l’univers. Fabriqué à la main à l’aide de sables colorés, il fourmille de minutieux détails. Sa réalisation représente un long travail. Et, selon la tradition bouddhiste, sa destruction provoque une puissante libération d’énergie, symbolisant ainsi l’impermanence.

Concept bouddhiste central, l’impermanence énonce qu’il est préférable de s’attacher au développement de son esprit plutôt qu’à celui de ses possessions matérielles. En effet, rien ne dure hormis l’esprit qui se développe et se fortifie.

Inscrivez-vous à la newsletter !

Et maintenez-vous informé(e) des actus et des nouvelles séries.
J’en envoie environ 4 par an.