J’ai eu la joie d’honorer ma première commande pour l’Obs en décembre dernier, avec un portrait un peu challengeant pour un sujet sensible : les traumatisés de la décennie noire en Algérie. Il s’agissait pour moi de réaliser le portrait de Malika sans dévoiler son identité.

C’est toujours très spécial pour moi de travailler avec la presse, surtout en commande. C’est un mélange de plaisir intense, d’adrénaline et de lâcher-prise pour être pleinement dans l’instant présent. Voici la publication et mes propositions faites à la rédaction.

Commande portrait pour L'Obs - Décembre 2020
Planche contact avec mes 5 propositions